"Je sentais un cri infini qui se passait à travers l’univers et qui déchirait la nature." Munch, à propos de Le Cri, (une des nombreuses versions de l’artiste, ici en litographie)

"Je sentais un cri infini qui se passait à travers l’univers et qui déchirait la nature." Munch, à propos de Le Cri, (une des nombreuses versions de l’artiste, ici en litographie)